samedi 26 janvier 2019

34 - Hérault roman



Le département de l'Hérault constitue un ensemble d'édifices romans complexe au cœur du Languedoc, aux fonctions variées: églises, tour, portes d’enceinte, ponts. La situation géographique de l’Hérault tel un corridor le long de la Méditerranée a certainement été propice aux différentes influences visibles.

On y trouve quelques d'édifices préromans de tradition wisigothique, au petites dimensions et absides quadrangulaires, lesquels ont pu subsister loin des villes (par exemple Saint-Nazaine de Roujan, Saint-Christol de Nissan-lez-Enserune, Saint-Georges de Lunas).

Les modèles antiques ont eu inspirer d'autres édifices à la décoration plus élaborée: Saint-Jacques de Béziers influence antique, Lespignan.

La plupart des édifices romans présente un décor lombard (décor d'arcatures, frises en dents d'engrenage) qui n'est pas sans rappeler en France le Clunisois. La remarquable abbaye de Gellone est certainement la plus connue à juste titre. En général, l'appareillage est soigné avec souvent une alternance très régulière de pierres de taille hautes et minces (par exemple Notre-Dame d'Aix à Balaruc-les-Bains). Si les églises sont assez sobres avec peu de décor sculpté, de nombreux sites présentent un décor polychrome en jouant sur des incrustations de basalte (Lamalou Saint-Pierre de Rhèdes, Puissalicon, Quarante, Dio, ...)

Aucun commentaire: