jeudi 29 janvier 2015

27 - Eure romane



Si l'on considère les grands édifices des bords de Seine ou du Calvados, l'Eure ne semble guère pouvoir rivaliser qu'avec le site de Bernay, seul site connu à l'échelle nationale pour sa nef. L'Eure serait-elle une modeste porte d'entrée Normande ? Moins exubérante que ces voisins du Nord, de l'Ouest ou même de l'Est, le département de l'Eure est avant tout constitué d'une myriade de petites églises bâties en moellons de matériaux locaux moins nobles (grison, silex, grès multicolore). Ceci explique l'absence générale de sculptures et rend parfois plus difficile le discernement entre les différentes époques de construction, en particulier quand les murs ne sont pas bâtis en opus spicatum. L'Eure ne fait pas exception en Normandie, ces édifices modestes souvent millénaires étant aussi présents dans toute la Normandie mais aussi dans le Maine, le Perche et l'Ile-de-France. L'Eure est donc typiquement un département sur lequel un réseau important de paroisses était établi avant même que l'art roman fleurisse.

Pour plus d'information, consultez le blog de https://premier-age-roman-normand.blogspot.com de Nicolas Wasylyszyn, ingénieur du patrimoine qui a déjà mené des recherches très intéressantes sur un panel représentatif des églises anciennes de l'Eure.