samedi 5 juillet 2014

60 - Oise romane



Cette carte du département de l'Oise fait apparaître une forte concentration édifices romans, en particulier sur un axe Ouest-Est, autour des vallées du Thérain, de l'Oise et de l'Automne. Force est de constater que la frénésie gothique n'aura pas ici eu complètement raison d'un ensemble roman déjà bien établi dès le XIème siècle. La cathédrale de Beauvais en est sans doute l'illustration la plus évidente avec ce chœur gothique qui surplombe d'une manière insolente l'ancienne cathédrale de la Basse Oeuvre qui semble encore lui tenir tête !

Si le département est donc connu pour ses grands édifices gothiques, on attribue aussi souvent et à juste titre à Saint-Etienne de Beauvais ou encore à l'abbaye de Morienval quelques nouveautés architecturales à l'origine même du gothique. On aurait pourtant tord de limiter l'apport de l'art roman de L'Oise à la seule naissance du gothique. En vérité, les petites églises anciennes de l'Oise ne sont pas seulement austères. Elles sont nombreuses et variées. De très belles sculptures vous attendent même comme à Saint-Vaast-les-Mello, à Ivry-le-Temple ou encore au Fay-Saint-Quentin.

D'un point de vue stylistique, les ressemblances avec la Normandie dépassent largement le pays de Bray (coupé entre Bray Normand et Bray picard) avec ses édifices modestes en opus spicatum, c'est l'ensemble du territoire qui partage un goût affirmé pour les décors géométriques, portails à chevrons ou bâtons brisés comme à  Marolles-sur-Ourcq au Sud-Est du département. Citons aussi le portail de l'église de Rue-Saint-Pierre qui allie une structure en petit appareil et un portail Normand.

Mais voilà les trésors de l'Oise romane se méritent, les portes ici - hors rares exceptions - sont closes et les petits bijoux que sont Merlemont, Sarron, Rhuis, Saint-Vaast et tant d'autres ne sont hélas pas épargnés, pas même non plus la Basse-Oeuvre à Beauvais, il y a tant à faire connaître et à explorer ici.

Bury - Eglise Saint-Lucien (60)