samedi 9 juillet 2016

16 - Charente romane



La Charente romane semble faire l'objet d'un relatif oubli depuis la parution en 1961 du volume "Angoumois roman" par Charles Daras dans la célèbre collection "La Nuit des Temps" des éditions Zodiaque. Il faut dire que beaucoup des grands sites ont ici comme ailleurs disparu, ou ont été considérablement remaniés. Sur la partie centrale du département qui correspond à l'ancien diocèse d'Angoulême, beaucoup d'églises ont perdu de leur cachet. La cathédrale d'Angoulême a été considérablement remodelé par Abadie, tout comme celle de Châteauneuf-sur-Charente ou celle de Saint-Michel si particulière avec son plan fleuri.

Certainement, l'ancien diocèse d'Angoulême ne manque pas pour autant de curiosités romanes authentiques (façade de la cathédrale d’Angoulême, abbaye de Puypéroux, église de Champniers, église de Saint-Amant-de-Boixe), mais il faut replacer le petit diocèse d’Angoulême au centre de 4 grands diocèses bien plus vastes qui l'entoure respectivement au Nord, à L'Est, au Sud et à l'Ouest: Poitiers, Limoges, Périgueux, Saintes. Quatres diocèses, quatre villes renommées qui forme un “carré magique” avec Angoulême comme centre.

Au Nord, le département de la Charente nous donne de très beau exemples de l’art roman Poitevin avec Lichères et Cellefrouin. Deux superbes édifices particulièrement soignés avec des chapiteaux aux feuilles grasses.
Au Nord-Est, changement de décor et de couleur avec de très beaux exemples d’architecture Limousine (Lesterps, Chassenon, ...)
Au Sud-Est, la transition se fait en douceur avec la Périgord qui comme l’Angoumois partage l’utilisation de coupoles, présent un caractère souvent archaïque, ce qui n’exclut pas le raffinement des portails.
A l’Ouest, la rivière Charente assure une réelle continuation avec la Saintonge avec toujours des densités très importantes en monuments romans.
Le Sud du département présente une concentration presque inouïe de petits édifices en petit appareil et enfin à l’extrême Sud du département, l'église monolithe d'Aubeterre fascine à l'échelle nationale.

Voila qui fait de ce beau département un concentré d’art roman du centre-Ouest de la France avec une des plus fortes densités d’édifices romans en France et en Europe.