samedi 28 juin 2014

02 - Aisne romane


Cette carte de l'Aisne romane surprend pas la densité des édifices. La carte met en évidence des "grappes" d'églises romanes éparpillées survivantes au assaut répétés de l'art gothique sur ce vaste département qui sont autant de petits pays à visiter avec chacun leur identité. Ainsi on peut identifier du Sud au Nord:
- L'Omois au Sud autour de Chateau-Thierry et au bord de la vallée de la Marne, avec les églises de Azy-sur-Marne et de Viffort.
- La vallée de l'Ourcq et ses sites anciens tels la Croix-sur-Ourcq, Oulchy-le-Chateau ou encore le prieuré Saint-Hilaire.
- Le Soissonais avec de belles églises d'un roman accompli qui annonce largement le gothique le long de la vallée de la rivière Aisne et qui se prolonge au Sud-Est en direction de Reims.
- Le Laonnois qui conserve beaucoup de petits édifices rustiques avec de belles corniches et des grosses églises de transition. Certaines églises ont ici beaucoup souffert de la guerre de 14.
- La Thiérache et ses églises fortifiées avec parfois. Ici la pierre est plus blanche et la décoration présente uniquement sur de beaux fonts baptismaux en pierre de Tournai qui annoncent déjà la Belgique et les Ardennes voisines.

Les églises de l'Aisne forment un ensemble très hétérogène au sein du département mais présente une continuité d'Ouest en Est avec les départements voisins de l'Oise et de la Marne. On notera les influences venant du Beauvaisis, de l'Ile-de-France et de la Champagne. Si l'architecture est relativement simple, la décoration est originale avec de beaux portails parfois constitués de claveaux, des dentelures, des frises très originales qu'il s'agisse de corniches beauvaisines, laonnoises ou de styles encore plus variés.
Enregistrer un commentaire