Légende des cartes


Les sites romans sont regroupés au sein de trois catégories, chacune identifiée par un pictogramme.

: Sites remarquables. Les sites remarquables correspondent aux grands sites romans de France ou à des sites particulièrement représentatifs d'une région tels ceux pour lesquels la collection Zodiaque a consacré une monographie détaillée et de nombreuses planches photos.

🔲: Sites intéressants. Les sites intéressants sont des sites de second plan présentant un intérêt local particulier, ils sont souvent peu mentionnés dans les guides touristiques.

⭕: Autres sites. Les autres sites n'en s'ont pas moins intéressants mais ne possèdent que très peu de décor sculpté, pas de fresques ou de caractéristiques vraiment propres. Ce sont tout simplement des édifices au plan simple et au dimensions modestes que seuls quelques érudits ou de simples amateurs de patrimoine local visitent habituellement.

A noter que les sites très tardifs ou cisterciens ne sont en général pas représentés sur les cartes.


En plus des catégories, chaque pictogramme possède une couleur propre dont l'objectif est de tenter de donner des indications succinctes sur les parties les plus intéressantes. Rappelons que sauf très rare exception, les églises romanes sont toujours orientées vers l'Est, vers le Levant, c'est à dire vers où le soleil se lève, la lumière étant un symbole de la religion chrétienne.


Codes couleur et moyen mnémotechnique associé:

Chevet (Est). Le bleu doit ici rappeler la relative fraîcheur du matin.

Façade (Ouest): Le rouge doit ici rappeler la relative chaleur du soir.
Nef (Sud): Le violet est tout simplement un mélange de rouge et de bleu. Un mur Sud est éclairé dans les heures intermédiaires du jour quand le soleil est proche de sa plus grande hauteur.
Nef (Nord): Rarement éclairé au soleil, il n'y a guère que l'été que le soleil illumine les murs Nord. La couleur jaune rappelle la couleur des premiers ou des derniers rayons du soleil.
Sans préférence particulière (intérieur, édifice globalement roman). Grosso modo un mélange de toutes les couleurs.
Les combinaisons de ces couleurs permettent de donner des orientations sur les éléments à voir. Par exemple un édifice présentant une abside et un mur Nord roman sera représenté par un pictogramme vert, mélange de jaune et de bleu.

L'intensité de la couleur renforce l'intérêt. Outre les 3 catégories mentionnées précédemment, plus la couleur est foncée et plus l'intérêt est grand. Pour chaque couleur, il a 2 nuances telle que visible sur la rose des vents (par exemple bleu ciel et bleu clair). Les pictogramme gris représentent des sites dont l'intérêt pour la visite est le plus faible. Un pictogramme blanc représente un site pour lequel il n'est hélas pas utile d'envisager une visite (par exemple, site interdit au public et non visible de l'extérieur ou encore site entièrement restauré au XIX).

Aucun commentaire: